[Marque] Lascivious

Je tenais à évoquer aujourd’hui une marque relativement peu connue Outre-Manche: Lascivious qui propose des articles tout à fait charmants. La collection 2012 reprend les codes du vintage et du burlesque, notamment en proposant des suspenders, comprenez porte-jarretelles, froufroutant à souhait !

 

Modèle Kitty Raspberry

Je profite aussi de cet article pour officialiser ma réconciliation avec une pièce de lingerie que je trouvais absolument vulgaire jusqu’à peu, mais qui me conquiert de jour en jour et de modèle en modèle, à travers des articles revisités par plusieurs marques cette année: le soutien gorge seins-nus, parfois pudiquement appelé « remonte seins ». Ces pièces me renvoyaient plus à l’ambiance d’un sex shop miteux ou d’un bar à strip tease au sol dégoûtant… Jusqu’à ce que je découvre ça :

Modèle Kitty Raspberry

 

 

 

 

Dernier coup de coeur, la jupette à suspenders de la ligne Lexi :

 

 

Porte-jarretelles

Comment porter un porte-jarretelles? Même si avec ce froid seules les plus téméraires le tenteront pour une sortie, il y a quelques règles à connaître et respecter.

Dans un premier temps, il y a différents modèles à choisir selon que vous souhaitez les porter en serre-taille, sur les hanches ou carrément en jupette

(Vous pourrez trouver tous ces modèles chez Marques de Noblesse)

 PJ à porter sur les hanches des Jupons de Tess (modèle la Gourmande)

PJ – jupette collection Rue des Demoiselles de chez Maison Close

serre taille retro avec jarretelles larges et attaches en métal Vintage Line de chez Verdissima.

Dans les deux premiers cas, apprenez que le PJ (sauf s’il couvre vos fesses – modèle jupette par exemple) se porte sous votre culotte/string/tanga. Et oui. Déjà, c’est bien plus pratique pour aller très trivialement aux toilettes (oui, même les princesses y vont). Et puis, normalement, ça se garde pendant qu’on fait ce que l’on avait en tête en les mettant.

Mais bien évidemment, le PJ peut se porter en dehors de tout rituel de séduction. Dans ce cas, préférez le avec des jarretelles larges et des attaches en métal qui tiendront bien mieux les bas. Si vous avez vraiment peur que vos bas se détachent, vous pouvez opter pour des bas « tient seul » que vous attacherez au PJ. D’aucunes préfèrent le PJ à 6 jarretelles pour une meilleure tenue et un look plus rétro. Mais en dehors des boutiques en ligne, il est quasi impossible d’en faire l’acquisition… A réserver à celles qui sont sûres d’en faire un usage plus quotidien.

Et le fin du fin, porter des bas couture !

Et pour un clin d’oeil un peu fetish, les attaches qui se fixent… sur la cuisse : modèle « Le Petit Secret », toujours chez Maison Close